Rayon :

Les aventures de Pinocchio, Histoire d'un pantin
EAN13 : 9782070625512
ISBN :978-2-07-062551-2
Éditeur :Folio Junior
Date Parution :
Collection :Folio Junior (283)
Nombre de pages :240
Dimensions : 1 x 17 x 1 cm
Poids : 172 g
Langue : français
Langue originale : italien
Code Dewey :804

Les aventures de Pinocchio

Histoire d'un pantin

De

Illustrations de

Traduit par

Vendu par La librairie des Halles (Niort 79000)

7.40€
Il y avait une fois...«Un roi !» diront tout de suite mes petits lecteurs. «Non, mes enfants, vous vous êtes trompés. Il y avait une fois un morceau de bois...» Ce n'était pas du bois de luxe, mais un morceau pris dans un vulgaire tas de petit bois, de ceux que, l'hiver, on met dans les poêles et les cheminées pour allumer le feu et réchauffer les appartements. Je ne sais pas comment ça arriva, mais le fait est qu'un beau jour ce morceau de bois se retrouva dans la boutique d'un vieux menuisier...
"Pinocchio" est l'un des plus grands contes de notre époque. Il traite des thèmes les plus brûlants : l'éducation, la paternité et le fait de devenir «un vrai petit garçon» par-delà le bien et le mal.Titre recommandé par le ministère de l'Éducation nationale en classe de CM1-CM2 et en 6e.
Le pantin impertinent et fantasque, animé de bonnes intentions, connaît une suite d'aventures extraordinaires. Un des plus grands contes de notre époque. À partir de 10 ans. Nouvelle présentation.

Nathalie Castagné (Traduction) a également contribué aux livres...

Pinocchio, images d'une marionnette

Pinocchio, images d'une marionnette

Andréa Rauch, Valentino Baldacci

Gallimard Jeunesse

Indisponible sur notre site
En savoir plus sur Nathalie Castagné

1 Commentaire 4 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

4 étoiles

Par .

D’une bûche qui parle, Geppetto fait un pantin plutôt qu’un pied de table. Si la bûche était facétieuse, le pantin est un polisson désobéissant, menteur et têtu. Il ne veut que s’amuser et craint toujours de travailler et de se fatiguer. Dès qu’il le peut, il s’échappe et suit la route de brigands qui ont vite fait de le berner, de le dépouiller et de lui attirer les pires ennuis. « Malheur à ces enfants qui se rebellent contre leurs parents et qui, par caprice, abandonnent la maison paternelle. Ils n’auront jamais de bonheur en ce monde et, tôt ou tard, ils se repentiront amèrement d’avoir agi comme ils l’ont fait. » (p. 25)

[Lire la suite ...]