Le chemin du diable
EAN13
9782072697760
ISBN
978-2-07-269776-0
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche
Nombre de pages
384
Dimensions
21 x 20 x 2 cm
Poids
372 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le chemin du diable

De

Gallimard

Blanche

Offres

Printemps 1824 : à Darlington, dans le nord de l’Angleterre, l’ingénieur George Stephenson construit la première ligne de chemin de fer. En drainant un étang, ses ouvriers découvrent un squelette qui pourrait être celui de lady Beresford, disparue vingt ans plus tôt dans des circonstances mystérieuses. Nommé bien malgré lui juge de paix, le notaire Edward Bailey, disciple de Byron et grand amateur de madère, tente de démêler un imbroglio mêlant rumeurs, légendes et polémiques autour du projet de ligne ferroviaire. Pendant ce temps, à Londres, un étrange livre retrouvé dans la prison pour dettes de la Marshalsea arrive entre les mains de l’avocat Leonard Vholes. Sa page de garde porte le sceau des Beresford. Il n’en faut pas plus pour que Vholes dévide le fil de ses souvenirs, apportant au mystère un nouvel éclairage… À Londres comme à Darlington, les temps sont difficiles pour les laissés-pour-compte de la révolution industrielle : le progrès ne profite pas à tout le monde, l’argent coule à flots, mais invariablement vers les mêmes poches, et le massacre de Peterloo, où la troupe a sabré des manifestants pacifiques, reste dans toutes les mémoires… Peuplé de personnages pittoresques - l'imperturbable clerc Snegg, le fantasque Caporal, vétéran des guerres napoléoniennes, ou le tout jeune Charles Dickens en personne -, Le chemin du diable est à la fois un malicieux hommage au roman gothique, et la chronique haute en couleur d’une période complexe dans laquelle notre propre monde plonge ses racines.
Né en 1959, Jean-Pierre Ohl a déjà publié trois romans, dont Monsieur Dick, et une biographie de Charles Dickens.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

20 août 2017

Pour pleinement apprécier ce récit, il a fallu que" j'ajuste ma focale" de lecteur. M'ayant été proposé comme un roman policier, j'avais déjà en tête une "grille de lecture". Il est vrai que la quatrième de couverture évoque un squelette ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean-Pierre Ohl