Nous sommes ouverts le lundi de 14h00 à 18h00 et du mardi au samedi de 9h00 à 18h00.

Rackets
EAN13
9782743620936
ISBN
978-2-7436-2093-6
Éditeur
Rivages
Date de publication
Collection
Rivages/Noir (773)
Nombre de pages
592
Dimensions
17 x 11 x 2 cm
Poids
302 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
849
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Jimmy Dolan s'est frayé un chemin jusqu'à l'université en travaillant sur des chantiers de construction. Aujourd'hui il est responsable des relations publiques du maire de New York, un républicain bon teint. Mais son destin va basculer lors d'une réception à la mairie, où il est pris à partie par Frankie Keefe, le patron de la section locale du syndicat des camionneurs, qui est aussi l'instrument de la Mafia. Jimmy ne peut s'empêcher de riposter et envoie Keefe au tapis, ce qui lui coûtera son poste. Au cœur de l'altercation entre les deux hommes, la réélection du leader du syndicat, poste auquel Mike Dolan, le père de Jimmy, est candidat. Un candidat gênant. Toute sa vie, il s'est battu pour un syndicalisme honnête, mais il ne bénéficie pas de la moindre protection, comme il l'apprendra à ses dépens. Pris dans une nasse d'intérêts contradictoires, la famille Dolan va devoir affronter de redoutables adversaires...
En exergue de Rackets figure cette phrase de Jimmy Hoffa, qui fut le patron du syndicat des camionneurs américains : "Chaque homme a son prix ; le vôtre, c'est combien ?" Le vrai sujet du livre est là : la corruption de toutes les valeurs, politiques, civiques, humaines, par l'argent. C'est le plus vieux thème du roman noir, mais revisité de façon originale par Thomas Kelly qui sait ménager suspense, coups tordus et rebondissements, tout en continuant son œuvre de chroniqueur de la ville de New York, qu'il évoque en une fresque aux couleurs riches et contrastées. Plongée au cœur des pouvoirs occultes, des luttes d'influences et des intrigues de clans, Rackets est aussi, à travers l'histoire d'une famille, un hommage à la classe ouvrière irlandaise rendu par un romancier au souffle exceptionnel.
« On sort de ce roman noir un peu K.-O. comme après un film de Clint Eastwood ou un roman de GeorgePelecanos. »
Lire
«Kelly excelle dans l'hymne aux mains calleuses des immigrants qui ont ‘fait' New York. »
Le Figaro littéraire
« Une fresque impeccablement construite, brutale et efficace, profondément humaine. »
Paris Match
De Thomas Kelly sont précédemment parus chez Rivages Le Ventre de New York (Rivages/Noir 396, 2001) et Les Bâtisseurs de l'Empire (Rivages/Thriller, 2007)
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Thomas Kelly
Plus d'informations sur Pierre Bondil
Plus d'informations sur Danièle Bondil