L'Appel au dialogue, juifs et musulmans de France
EAN13
9782846121163
ISBN
978-2-84612-116-3
Éditeur
Numéro Un éditions
Date de publication
Collection
EDITIONS 1 - DO
Nombre de pages
204
Dimensions
21 x 14 x 1 cm
Poids
256 g
Langue
français
Code dewey
320.55
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Appel au dialogue

juifs et musulmans de France

De ,

Numéro Un éditions

Editions 1 - Do

Offres

Vivre ensemble et se comprendre. C'est l'appel que lancent dans ce livre le docteur Dalil Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris, président du Conseil Français du Culte Musulman et le professeur Bernard Kanovitch, membre du CRIF, président de la Commission chargée des relations avec la communauté musulmane. Les communautés juive et musulmane sont les premières victimes du climat d'intolérance qui s'installe dans notre pays. Pourtant, les musulmans et les juifs de France s'efforcent d'entretenir des relations fraternelles fondées sur le principes de dialogue, de compréhension et de respect mutuel. Les deux auteurs de cet ouvrage oeuvrent depuis de nombreuses années pour aller plus loin dans ce dialogue, l'approfondir, le sortir du cénacle des experts, le porter sur la place publique et le faire partager à l'ensemble de la nation. Chacun sait que les sphères closes de l'identité, qu'elles soient politiques, philosophiques ou religieuses, conduisent à l'affrontement et transforment le droit à la différence en une dangereuse dérive communautariste. L'identité sacrée de nos communautés ne doit pas être l'occasion d'un repli sur soi. L'objectif est bien de vivre ensemble, dans une même aspiration au bonheur, et non de constituer sur le territoire de la République une mosaïque où chacun serait enchaîné à ses doutes, à la peur qu'il a de l'Autre. C'est donc un vibrant appel au dialogue qui est lancé à un moment où l'histoire nous place face à nos responsabilités. Notre pays ne doit pas se laisser entraîner dans la spirale de l'opposition entre les communautés. Si l'Histoire contingente est faite de soubresauts, de conflits violents, d'affrontements entre les diversités, il appartient aussi aux hommes politiques d'entretenir l'espoir d'une paix universelle. C'est dans ce contexte que le fait religieux retrouve toute sa légitimité, car la religion n'est pas séparable de l'humanisme.
S'identifier pour envoyer des commentaires.