La conférence des oiseaux
EAN13
9782757840245
ISBN
978-2-7578-4024-5
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
Points. Sagesses
Dimensions
18 x 11 x 0 cm
Poids
173 g
Langue
français
Langue d'origine
persan
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Farid-ud-Din’ Attar fut l’un des plus grands poètes mystiques de cette époque glorieuse du soufisme où la quête divine atteignit des sommets inégalés. Rûmi, Hallaj, Saadi furent ses pairs.

Il écrivit beaucoup. Le Mémorial des saints, le Livre divin sont de ses œuvres majeures. La Conférence des oiseaux est assurément la plus accomplie. Elle relate le voyage de la huppe et d’une trentaine de ses compagnons en quête de Simorgh, leur roi. D’innombrables contes, anecdotes, paroles de saints et de fous les accompagnent. « Lis ce livre, chercheur, tu sauras où aller, dit le poète. Savoure-le longtemps et tu seras nourri. Car il a de quoi t’étonner. Tu le lis une fois et tu crois le connaître, mais non ! Lis-le cent fois, cent merveilles nouvelles ébahiront ton œil. »

La Conférence des oiseaux est un de ces livres qui se savourent et se fréquentent comme des amis nourriciers.

Farid-ud-din’ Attar

On ignore presque tout de ce que fut la vie Farid-ud-Din Attar. On sait qu’il est né à Nichapur, en Perse, probablement en 1140, qu’il fut apothicaire, qu’il voyagea beaucoup et qu’il mourut en 1230, dans sa quatre-vingt-dixième année.

On sait surtout qu’il fut l’un des plus grands poètes mystiques de cette époque glorieuse du soufisme où la quête divine atteignit des sommets inégalés. Rûmi, Hallaj, Saadi furent ses pairs.
S'identifier pour envoyer des commentaires.